image not found
Contacter l'auteur

Notre devenir passe par une conscience sociale et juridique

Le par Maître Yves JOLI-CŒUR, THERRIEN COUTURE JOLI-CŒUR, S.E.N.C.R.L.

Référence en droit de la copropriété, Yves Joli-Cœur est un avocat engagé en faveur de l’amélioration de l’habitat.

Quel est votre parcours ?

Je suis membre du Barreau du Québec depuis 1983 et avocat chez Therrien Couture Joli-Cœur, l’un des huit plus gros cabinets québécois et qui compte six implantations. Je suis également médiateur et arbitre accrédité auprès du Barreau du Québec, membre de Médiation et Arbitrage en copropriété et un des fondateurs du Regroupement des gestionnaires et des copropriétaires du Québec (RGCQ). Le Barreau du Québec m’a décerné en 2009 la distinction honorifique d’Avocat émérite. Ma pratique est axée sur le droit de la copropriété et je suis l’auteur de plusieurs ouvrages sur ce sujet. Je participe également à des activités en sol européen (France, Belgique, Maroc), incluant des conférences et événements comme le Salon de la copropriété de Paris.  Je conseille et représente de nombreux copropriétaires et syndicats de copropriété dans la défense de leurs droits. De plus, je m’engage activement pour vulgariser et faire évoluer ce droit qui impacte notre manière de faire société.

Comment avez-vous développé votre expérience en droit de la copropriété ?

Par un concours de circonstances. De 1987 à 1992, le Québec était en récession économique. Nous avions un besoin spécifique en droit de la copropriété. Le territoire se densifiait et il fallait éviter le développement anarchique des banlieues. S’intéresser au droit de la copropriété, c’est vouloir résoudre des problèmes sociaux. Je ne me suis pas contenté d’exercer ma profession, mon analyse fut plus profonde : prendre acte de certains défis rencontrés par certaines copropriétés en France et ailleurs dans le monde dans le but de les éviter, dans la mesure du possible. Quand la ville se densifie, l’habitat en verticalité se développe. Comment pérenniser ces immeubles et promouvoir un certain nombre de valeurs humaines ? Une copropriété - qu'elle compte 3 ou 600 lots - est une mini-société, avec ses règles et ce besoin universel de vivre heureux ensemble, en collectivité. Notre devenir passe par une conscience sociale et juridique. Nous devons avoir une réflexion sur l’habitat et cela passe nécessairement par la copropriété.

Pourquoi Gesica ?

Les problèmes que soulève la gestion des copropriétés sont les mêmes au Québec, à Paris ou à Bruxelles. Nous sommes en mesure de répondre aux besoins et sollicitations des cabinets du réseau sur nos domaines d’expertise. Notre cabinet est entièrement dématérialisé. Nous sommes en mesure de conseiller les personnes souhaitant en savoir plus sur la copropriété au Québec, ainsi que celles désireuses de s’y établir.

L'auteur

Aucune image renseigné
Yves JOLI-CŒUR

Avocat associé


THERRIEN COUTURE JOLI-CŒUR, S.E.N.C.R.L.

3111, boul. Saint-Martin Ouest, bur. 500, LAVAL (Québec) H7T 0K2

001 450 682-5514